Les céréales sont pratiquement à l'origine de l'agriculture dans notre région.

Jusqu'au milieu du XXème siècle, on cultivait essentiellement de l'avoine, de l'orge, du seigle et naturellement du blé.

Celui-ci était bien différent de celui cultivé actuellement.

 

De nos jours, sur notre commune, on y voit du tournesol, du colza et bien sûr toujours du blé mais en plus grande quantité.

 

Autrefois, les surfaces cultivées représentaient 18% des terres agricoles, contre 10% seulement de nos jours.

 

Les céréales, les lavandes, les oliviers et les amandes occupaient la majorité de la surface.

 

Il faudra attendre les années 40 pour que la vigne s’implante durablement.

 

Dans les années 60, elle s'étendait sur près de 500 ha sur St Julien.

 

Par la suite, de fortes primes d’arrachage et le vieillissement de la population ont laissé à peine une cinquantaine d’hectares sur la commune.

 

Actuellement, c’est surtout le blé dur qui est cultivé, un peu de colza et du tournesol.

 

Le silo, géré par la coopérative « Sud Céréales » aménagé  dans les années 70 reçoit chaque année la récolte entière de blé de la commune.

 

Back to top